samedi 26 mai 2018

Nicoletta

2 Adaptations sinon rien ...

Nicoletta nous propose ces deux adaptations de Paul Anka (The Painter) Le Peintre et de Stevie Wonder (Pastime Paradise) Le futur paradis en 1977, juste après le single "Agadir" que je vous ai proposé il y a un petit moment.
Moi j'appelle ça un disque pour faire passer le temps, car en cette année, les succès sont assez mitigés pour notre Nico, mais quel plaisir de la retrouver pour un tour.


A) Le Peintre (Paul Anka - Eddie Marnay)
B) Le futur paradis (Stevie Wonder - Nicoletta)
Dir. Orchestre : Jean Bouchety
Dir. Artistique : Léo Missir
℗ 1977

Nicoletta 77

vendredi 25 mai 2018

Francine

Sauvée du feu ...

Francine ... chanteuse de la Suisse Romande a fait 3 ou 4 disques dans les années 60 et hop on ne sait plus rien d'elle, déjà que j'ai aucune info sur la demoiselle.
Son 45t de 1968 "Une pluie de feu" et "Je n'oublierai jamais" était dans le bac-poubelle de mon disquaire et il devait finir à l'incinérateur de la ville, donc je l'ai sauvée des flammes la jeunette, pour vous proposer ce disque assez charmant. Chez nous on dirait "que c'est joli..." mais n'empêche, voilà encore une artiste qui revient de loin.


A) Une pluie de feu (Janry Varnel - Thierry Fervant - Pierre Collet)

B) Je n'oublierai jamais (Pierre Collet)

Arr et Dir Musicale : Eric Hauser
Ⓟ 1968

Et comme il n'est pas certain que l'on retrouve quelque chose d'elle, voilà les pochettes de ce qu'elle a enregistré dans les années 60.


jeudi 24 mai 2018

Pierre Groscolas

LP 1983

Pierre Groscolas nous présente son disque éponyme en cette année 1983 et je dois avouer que, si j'aime cet artiste, j'ai un peu de mal avec cette production, qui ne renferme pas de chansons qui sortent du lot. J'y trouve comme un certain goût d'inachevé, des chansons minimalistes, rien de bien terrible à mon goût (Quoique !). Bon ça reste du Groscolas et rien que pour ça il est nécessaire de posséder cet enregistrement.
"Amour, Amour" et "J'ai mal" sont sortis en 45t et se sera tout pour ce disque, le succès n'a pas été au rendez-vous et on peut constater que c'est aussi un peu la fin de sa carrière.
Je remets volontiers sur ma platine "Pour Toujours" un brin pop west coast assez agréable. "Le programmateur" donne dans le synthpop, pas tellement le genre du gaillard, peut-être trop hors de ses sentiers battus ?.
Et puis, comme toutes les choses nouvelles (!?) on remet le disque sur la platine et on  commence à apprécier et à retrouver ce chanteur qu'on aime bien. Je pourrais dire que c'est un enregistrement avec plusieurs saveurs :


1° La prime-écoute... un brin désenchanté
2° Ensuite ...Le tomber en amour ... presque
 3° L'effet surprise ... On aime terriblement


Face 1
Introduction (Orch Eddy Rosemond)
Le programmateur (P. Groscolas - C. Marcantetti)

J'me souviens (P. Groscolas - C. Level)
Amour, Amour (P. Groscolas - J. Moisan - C. Marcantetti)

Face 2
Minuit sonne (P. Groscolas - J. Moisan)
Je t'attends (P. Groscolas - J. Moisan)
J'ai mal (P. Groscolas - J. Moisan - C. Level)
Pour toujours (P. Groscolas - C. Level)

Étoile Terre (P. Groscolas - J. Moisan)

Réalisation et Arrangements :
Pierre Groscolas / Eddy Rosemond
℗ 1983

Groscolas83
Secours

mercredi 23 mai 2018

Henri Tisot

Monsieur le Président

Henri Tisot a eu son heure de gloire avec ses imitations sur le Général De Gaules. Cet enregistrement de 1961 nous fait partager les problèmes de circulation dans une grande ville, depuis rien n'a changé et ça a même empiré, on serrait même tenter de dire : Tout comme Henri Tisot, mais ça c'est une autre histoire.


A) L'Autocirculation (Part 1)
B) L'Autocirculation (Part 2)
℗ 1961

Tisot

mardi 22 mai 2018

(Disponible) Dimanche

Jour de congé supplémentaire


Suite à une demande, pour retrouver ce single

(Disponible) Pierre Groscolas

Tout de suite


Suite à une demande, rendez-vous là, pour un nouveau rip
http://vinyles45toursrares.blogspot.ch/2016/02/pierre-groscolas.html

Patricia

Encore 2 Titres de Michel

Cette deuxième proposition de EP de Patricia (Paulin) est certainement le titre que j'ai préféré d'elle "Quand on est malheureux" de 1967, est porté par cette voix, que certains trouvent très Hardy, moi j'entends plus Michel dans le phrasé de la chanteuse, un brin boudeuse.
Un excellent disque encore une fois, avec son petit supplément de mélancolie musicale, à écouter et redécouvrir en toute urgence.


A1) Quand on est malheureux (Michelberger)
A2) Reviens de Londres (Bagheera - S. Lebrail)
B1) Ne crois pas, ne crois plus (It's rainin' it's pourin') (W. Schatz - M. Vendôme)
B2) Et j'oublierai (Michelberger)
℗ 1967

Patricia67