jeudi 17 août 2017

Isabelle Aubret

EP 1968

Isabelle Aubret qui vient d'annoncer sa retraite, nous offrait en cette année 68, cette merveilleuse chanson qui est indissociable de la carrière de la dame, j'ai nommé "La Source". Chanson qui coulait doucement dans nos oreilles d'enfants à l'époque et qui fut un point d'orgue dans sa carrière.
Les autres titres de cet EP sont tous, en "tendresse", en "délicatesse", comme des présents délicats, pas une note plus haute que l'autre, que c'est beau.
Et comme un bonheur ne vient jamais seul, pour suivre, et inclus un cd de 21 chansons, sorti 20 ans après ce disque vinyle et qui était là pour marquer les 25 ans de carrière de la chanteuse. Comme le temps passe vite.


Face 1
La source (Henri Djian - Guy Bonnet) (Eurovision France 1968)

La Rose fanée (A-M Renard - F. Rauber)
Face 2
Pleur' pas Stéphanie (R. Varnay - M. Heyral)
Le malheur d'aimer (Louis Aragon - Jean Ferrat)

Le CD c'est par ici aussi, je vous laisse découvrir les titres qu'ils contient 


Liberté (Lucignani - Ferrat - Morricone)
Et maman nous disait (Lemesle - Candy)
La source (elle n'en finit pas de couler)
En Harmonie (Lemesle - Candy)
Les amants de Vérone (Delecluse - Ferrat)
J'entends, j'entends (Aragon - Ferrat)
Ma France (Ferrat)
Deux fois plus qu'a vingt ans (Lemesle - Garaguer)
Aimer à perdre la raison (Aragon - Ferrat)

Les prénoms de Paris (Brel - Jouannest)
Deux enfants au soleil (Delecluse - Ferrat)
Un jour, un jour (Aragon - Ferrat)
Nous dormirons ensemble (Aragon - Ferrat)
C'est beau la vie (Senlis - Delecluse - Ferrat)
Noces d'or (Klein - Aubret - Sentis)
Départ en tarentelle (Lemesle - Garaguer)
Beyrouth (Bousquet - Djan - Pankratoff)
La montagne (Ferrat)
Nuit et brouillard (Ferrat)
La Fanette (Brel)
1789 (Lemesle - A. Dona)

Les titres de ce cd ont été ré-enregistrés et par conséquent nous offre une autre lecture par rapport aux versions antérieures, à l'exemple de "la source" qui du coup, paraît moins/plus fraîche, c'est selon....


Isabelle Aubret
Secours

mercredi 16 août 2017

Henri Tachan

Du Ritz à la chanson

Henri Tachan à commencé par faire l'école hôtelière de Thonon-Les-Bains pour devenir serveur au Ritz. Parti au Québec pour son travail, il croise Jacques Brel qui l'encourage à devenir chanteur et voilà le départ d'une carrière consacré à la chanson à textes.
Serge Reggiani lui fera un beau portrait :« J'aime Tachan, insolent, triomphant. Il cogne, il mord, il ravage, il saccage, il taille en pièces, il poignarde en plein cœur… Il aime, je l'aime. » 
Le LP que vous allez déguster, contient de jolis moments comme seul Tachan savait les chanter, à l'exemple de "Tarzan" bien coquin et "J'ai pas vécu" qui est une gifle aux institutions cathos ... il aimait assez les prendre pour cible, son internat (si il a été pensionnaire de ces institutions) a du mal se dérouler .
Chanteur "coup de gueule" qui aimait bien dénoncer la "connerie" et la "bien-pensance" hypocrite, il n'était pas un chanteur commercial et a peu été "appuyé" par les radios-TV de l'époque.



Face A
Le parti des p'tits lapins
Les larmes
Tarzan
Un Homme va mourir
Les animaux du zoo de Vincennes
Comme dans un opéra

Face B
Papa aimait les p'tits bourrins
Qui est noir, qui est blanc
Machine et machin
Zoizeaux
J'ai pas vécu
Le violon

Ⓟ 1981
Secours

mardi 15 août 2017

Michel Chevalier

Pas le meilleur, pas le pire non plus

Michel Chevalier qui a commencé sa carrière en 72, vient juste d'achever sa période gros hits : Je veux t'aimer, Hey Mama, Je suis libre de t'aimer, On se retrouve comme on se quitte, nous sort ce single en 1975 "James Dean Bruce Lee" et il faut bien avouer que c'est pas le délire, on serait même tenté de lui faire un procès pour atteinte à nos p'tites noreilles.
Heureusement qu'il y a la face b "Mona Mona" nettement de meilleure qualité et qui nous est plus agréable à l'écoute, c'est ce qu'on appelle un sauvetage de dernière minute, mais bon se sera quand même la fin du bon goût.


A) James Dean Bruce Lee (A. Lexter - R. Vincent - Ch. Level - G. Aber)
B) Mona Mona (R. Vincent - M. Chevalier - Ch. Level - G. Aber)
Arrgts : Anthony Lexter
Prod : G. Aber
℗ 1975

Michel Chevalier

lundi 14 août 2017

Chansons Egarées Vol. 39

L'été continue en musique

(Là haut sur la montagne, il est pas beau mon Lac)

01 Loretta Goggi - Io nascerò (1986) Elle n'a pas fait que cette "Maledatta primavera" qu'Hervé Vilard avait adapté. Chanteuse italienne fort intéressante et pas trop connue de l'autre côté de la frontière.
02 Jean-François Michael - Jusqu'à la prochaine fois (1974) Quand on commence avec lui, il est impossible de s'arrêter, il faut retrouver ses autres titres disparus, car c'est juste bon.
03. Sheila - Laisse toi rêver (1975) J'ai adoré cette chanson qui est un beau souvenir 😂
04. Laurence Cartier - Comme un cheval fou (1976) Elle a connu quelques petits succès pour revenir bien plus tard sur "L'inventaire" de Christophe Willem.
05. Nicoletta - Ma maison est un jardin (1978) Toujours égale à elle-même.
06. The Carpenters - Superstar (1971) C'était eux les Superstars.
07. Jeane Manson - I Love You (1976) Divine Jeane qui a co-écrit avec Michel Mallory cette bluette.
08. Tangui - Amour Combat (1987) Découverte... le son 80's.
09. Bill Labounty - This night won't last forever (1978) Un grand compositeur-chanteur, mais ses chansons étaient plus belles avec la voix de Randy Crawford,
10. Philippe Brejean - Quand c'est lundi (1972) J'aurais parié qu'il était toujours dimanche !
11. Milva - Little man (Piccolo ragazzo) (1967) Cette chanson de Sonny Bono a été chantée en français par Dalida, mais je préfère la version de Milva.


12. Michel Chevalier - Je vis pour chanter (1974) Une belle voix que ce Michel.
13. René Simard - Fernando (1976) Celle-là je l'avais pas vue venir, c'est ringard à souhait.
14. Richard Gotainer - Le mambo du décalco (1982) Petit moment de collage avec le délirant Richard.
15. Yves Jouffroy - L'écolière (1977) Tous ces chanteurs qui aimaient les jeunes filles, aujourd'hui on les pendrait en place publique. (je rigole)
16. Philippe Cantrel - Du soleil dans la maison (1976) Il avait un don pour les chansons pelleàtarte bonnes ...
17. Jean-Claude Norman - Dis le moi (1978) Découverte
18. Annie Girardot - Isalaide (1967) Divine Annie, j'adore cette grand Dame.
19. Carène Cheryl - Ma vie n'appartient qu'à toi (1975) No 1 au top-ringard, merci à Guy.
20. Ann Calvert - Tous les rêves sont permis (1973) J'ai préféré son vocal sur le slow "Disconnected" avec les "New View".
21. Dizzy Man's Band - A Matter Of Facts (1972) Chouette groupe hollandais.
22. Philippe Nicaud - Strip (1961) C'était quand même un coquin.
23. Iva Zanicchi - Un fiume amaro (1970) Ce titre de Mike Theodorakis dans cette version italienne. Elle a brûlé la politesse à Vicky Leandros qui nous l'avait déjà proposée en allemand et en français. Chouette chanson sur une musique grecque, annonçant, bientôt la fin des vacances.



Vol. 39
Secours

dimanche 13 août 2017

Michèle Torr (45 t)

Festival de singles de 1973 à 1975


Belle période pour Michèle Torr en ce milieu des années 70, avec un festival de tubes à la chaîne, et comme c'est l'été, voilà ma petite collection de disques pour vous. Une chose est  certaine, les faces b sont complétement ignorées dans les best of de la Dame. Alors je vous souhaite beaucoup de plaisir avec la chanteuse au sommet de son art, et vous allez (re) découvrir, ces chansons que j'aime nommer : perdues, mais pas tout à fait.🔇

1973
1) Les amoureux (J. Albertini)

2) Et piano va l'amour (S. Garcia - Y. Dessca)

1973
1) Un enfant c'est comme ça (Albertini - Toussaint - Garcia)
2) Paul (Thomas - Toussaint - Garcia)

1974
1) Une vague bleue (Albertini - Toussaint - Garcia)
2) La Louve (idem)

1974
1) Un disque d'amour  (Albertini - Toussaint - Garcia)
2) La voix d'un enfant (idem)

1975
1) Cette fille c'était moi (Albertini - Toussaint - Garcia)

2) Bleu (idem)

Michèle Torr 45 Tours

samedi 12 août 2017

Thierry Vincent

L'envahisseur

Les chanteurs yéyés : Ces êtres étranges venus d'une autre planète.
Leur destination : Votre discothèque.
Leur but: Devenir no1 au hit parade avec des adaptations.

Thierry Vincent (ex Pingouins) les a vus en cette année 1964. Pour lui, tout a commencé par une nuit sombre, le long d'une route solitaire de campagne, alors qu'il cherchait un studio d'enregistrement que jamais il ne trouva, enfin presque.
Cela a commencé par une maison de disques abandonnée, et par un homme resté trop longtemps sans dormir pour continuer sa route.
Cela a commencé par l'entretien avec un producteur presque véreux. Maintenant, Thierry Vincent sait que les chanteurs sont là, qu'ils ont pris forme humaine, et qu'il lui faut convaincre un monde incrédule que le cauchemar a déjà commencé. Merci merci et Mercy Mercy (pitié pitié) pour cet avertissement 👽👽👽👽 ah mais c'est pas David, tant pis .....


A1) Merci, Merci (Aber - Covay - Miller)
A2) Dis-moi pourquoi tu refuses (Barnet - Brown)
B1) On n'aime pas deux fois (Barnet - E. Vartan)
B2) Moi j'ai peur de rentrer (Aber - Ubell - Geld)
Orchestre, Direction : Eddie Vartan
Ⓟ 1964

Et en bonus l'autre EP de Thierry Vincent




A1) Je n'peux l'acheter (Can't buy me love) (McCartney - Lennon)
A2) Encore un jour sans toi (I Am The Lonely Boy) (P. Anka - Jourdan)
B1) La vie sans toi (G. Aber - T. Brown)
B2) L'amour que j'ai pour toi (My Love) (C. Jones - G. Aber)
℗ Mai 64

Thierry Vincent 2x EP

vendredi 11 août 2017

Linda De Suza

Une Valise en Carton

Linda De Suza, chanteuse et productrice, compositrice exotique (bon c'était facile) a aussi fait plein de disques. Pour son malheur/bonheur, elle signera son contrat chez le grand margoulin Carrère. Le Succès, elle en a eu, nombre de ses chansons sont encore dans nos mèmoires, par contre l'argent, elle n'en a pas vu la couleur et les droits, même là, Le Claude, il l'a enflé en beauté, faut dire qu'avec Sheila il s'était bien fait la main.
Bon, on est pas là pour refaire le procès de ce producteur véreux , nous sommes là pour écouter ce LP de 1983 "Comme vous" très jolie chanson qui a porté le disque vers le succès. N'étant pas un grand connaisseur du répertoire de Linda, je crois qu'il contient quelques titres complétement égarés (L'homme en blanc) mais là, je ne vais pas miser un kopec sur cette affirmation, mais bon je n'en retrouve pas la trace et puis ce n'est pas important puisqu'il se trouve sur le LP du jour.


Face A
Comme un homme (M. Jouveaux - F. Orenn)
Kennedy (D. Barbelivien - P. Auriat)

Mariniehro (Folklore - D. Barbelivien - L. De Suza)
Tu seras son père (P. Grosz - C. Assous)
Mon coeur au Portugal (J. Yanne - L. Gaste)

Face B
Coïmbra (Avril au Portugal) (J. Galhardo - R. Ferrao)
L'homme en blanc (D. Barbelivien - C. Assous - P. Auriat)
C'est l'amour (P. Auriat - C. Assous - B. Bridge)
Plan plan plan (P. Delanoé - B. Bridge)
Comme vous (P. Grosz - P. Auriat) 🎯

Produit par Pascal Auriat  
℗ 1983

la concierge est dans l'escalier